Shell Eco Marathon 2016

La Faculté des Sciences a foncé au Shell Eco marathon !

 

Lors du Shell Eco marathon qui s’est déroulé du 30 juin au 3 juillet à Londres, les étudiants des départements de mécanique et d’informatique & interactions de la Faculté des Sciences (regroupés dans l’association NidaECO) concourraient dans la catégorie  « Urban Concept » à propulsion électrique.

Ce véhicule dont la taille est légèrement inférieure à celle des véhicules dits  « sans permis », est entièrement conçu et réalisé par les étudiants, de la coque à la propulsion sans oublier l’électronique de puissance.

L’année dernière, à Rotterdam, pour sa première participation, le véhicule des étudiants de la Faculté des Sciences avait réalisé une performance d’une dizaine de Km/KWh. Cette année, à Londres, il a réalisé deux runs (de 18km chacun) avec une performance d’environ 60 Km/KWh.

C’est leur deuxième participation dans la catégorie électrique. Ce résultat est très encourageant et récompense le travail des étudiants de l’association NidaEco, qui ont beaucoup appris lors de cette compétition :  travail en équipe, confiance et estime des autres.


Cette course est européenne voire même mondiale si on considère que cette année les meilleurs de la zone Amérique et Asiatique étaient présents.

Trois mille étudiants, soit plus de 200 équipes étaient présentes sur un circuit qui faisait le tour du parc olympique de Londres.

Un règlement commun à toutes les équipes, selon les catégories de véhicule, spécifiait toutes les conditions de sécurité. Le contrôle technique était réalisé par des professionnels, l’obtention du badge permettant d'accéder à la piste (épreuve redoutée de tous) par sa longueur, soit dix point techniques à valider sans oublier le niveau d'exigence des organisateurs.

Les étudiants ont hâte de relever de nouveaux challenges ! Rendez-vous l’année prochaine !